Ma plume

poesiepoesie 

 

Pourquoi t’en voudrais-je, toi ma fidèle plume ?

Parce que la feuille, tu recouvres de noir ?

Quand s’enfuit la gaité, vient souvent l’amertume ;

Quand meurent les rêves, s’est envolé l’espoir.

 

Si parfois sans raison, on se met à sourire,

Elles montent, les larmes, on ne sait pourquoi.

Et puis on perd souvent, même le goût de rire,

Entendant et voyant ce qui cause l’effroi.

 

Le monde entier semble être un terrible manège,

Où l’on s’accroche tant bien que mal pour rester.

Alors qu’il tourne, il nous faut descendre et monter.

 

Toi ma sombre plume, dis, pourquoi t’en voudrais-je ?

L’encre dans laquelle tu plonges, si souvent,

Ne serait-ce donc pas, mes larmes et mon sang ?

 

©Rénorin Laurent_Juillet 2015

Texte protégé_16/07/15

2 Réponses à “Ma plume”

  1. Le 15 juillet 2016 à 3 h 03 min Anonyme a répondu avec... #

    Peu importe l’encrier
    L’important c’est que vous écriviez
    Sans la poésie serait esseulée
    Vos écrits elle ne peut s’en passer…

    • Le 15 juillet 2016 à 4 h 40 min jardinpoetiquederl a répondu avec... #

      …oui qu’importe l’encrier, l’important c’est d’écrire.
      Merci beaucoup pour vos mots.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires