Amour, Femme, Humanité

Départ

 

Je m’en irai là-bas sans mot dire, 

À l’heure tardive ou la fleur expire, 

Ou l’espoir, immense et beau navire, 

Par l’eau sombre, se laisse engloutir.  

 

Pourquoi ils ne cessent, sans cesse, 

D’exécuter ma joie, mon allégresse ? 

Ils causent indifférence et tristesse, 

Ces actes manqués et ces promesses 

 

Jamais tenues, les mots dans le vent. 

Ils rajoutent de la distance, souvent, 

Comme si la terre, l’azur et l’océan 

N’étaient pas assez, point suffisants. 

 

©Rénorin Laurent 26/06/13 

Illustration : **Ford Smith – Driftwood Couple Painting arbres en amour …

 

**Ford Smith - Driftwood Couple Painting arbres en amour ...

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires