Vie & Mort

Le « Pays d’espace et d’ombre »

ma terrible souveraine (2)

 

Quand arrive l’heure, pour qu’un malheureux sombre

Vers les îles lointaines, parte sur le champ

Territoire étrange, « pays d’espace et d’ombre »

L’accueille-t-elle alors, sans banquet et sans chant.

 

Croyez-vous peut-être, qu’en fait elle s’encombre

De soie et de satin, du velours d’un marchand ?

Mais, de son apparence comme du grand nombre

Des tués, se moque-t-elle, s’en allant fauchant !

 

En guenille, en haillon, ainsi sort Souveraine

Avec son escorte, parcourant son domaine

Assignant à chacun, la place qui convient.

 

Et qu’importe le rang de celui qui lui vient,

N’accepte-t-elle ni cadeau ni don, étrenne…

Que le corps du défunt, « ô Mort, vieux Capitaine ! »

 

© Rénorin Laurent  25/01/21

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires