Erotisme-Sensualité-se..., Femme

Ton jeu

Frederic Wilhelm Richter – Oriental Dancer-frederic-wilhelm

Je ne me lasse guère

De ton étrange manège

De tes drôles de manières

De ta posture sur le siège…

 

Certains te diraient insolente

Avec ce sourire aguicheur

Que, diablesse, tu les tentes

Avec des promesses de chaleur…

 

Tu fais rouler tes yeux

Et le rouge de tes lèvres

Finirait de séduire ceux

Déjà gagnés par la fièvre…

 

Tu m’envoûtes, m’ensorcelles

Je me laisse prendre à ton piège

Avec art, tu ôtes la ficelle

Qui, un doux trésor, protège…

 

Quand enfin tu te redresses

Ta jupe fendue laisse entrevoir

Ce qui cause l’allégresse, l’ivresse

Dans le tumulte d’une nuit, d’un soir…

 

Tu occupes le devant de la scène

Quel  spectacle celui de ton corps !

Tu captives sans être obscène

Mes yeux en redemandent encore.

 

Non, je ne me lasse guère

De ton jeu si bien mené

Jeu d’ombre et de lumière

Coquetterie et sensualité…

 

Tu disparais dans la pénombre

Réapparais sous un halo lumineux

Et moi, je te suis comme ton ombre

Je ne te lâche point des yeux…

 

Là, contre le mat, tu ondules

Un serpent qui s’enroule sur un bâton

Qui s’y love, avance puis recule

Dans une danse lascive, à tâtons…

 

T’entendre déclamer les mots

Sur la feuille, couchés pour toi

Ma voix, à la tienne, fait écho

Je les dis en même temps que toi…

 

J’en ai assez d’être spectateur

Dans ta…loge, je veux venir

Je veux avoir  un rôle d’acteur

Ne plus rester assis à t’applaudir…

 

Je saurais te donner la…réplique

Je jouerais tout, à la perfection

Il suffit juste que je m’applique

Je te donnerais entière satisfaction…

 

Te revoilà à califourchon sur la chaise

Dans la lumière tamisée de l’alcôve

Tu me fixes de ton regard de braise

Je deviens la proie et tu es le fauve…

 

Ton chant se fait ronronnement

Aussi envoûtant que celui des sirènes

Je t’offrirais un trône, un couronnement 

Mon insolente, je te ferais reine…

 

© 2018. Réno Laurent  _19 décembre

 Illustration : Frederic Wilhelm Richter – Oriental Dancer-frederic-wilhelm

3 Réponses à “Ton jeu”

  1. Le 30 décembre 2018 à 13 h 45 min Pascale Mege-Monier a répondu avec... #

    Très beau couronnement…
    L’insolence est donc vertu récompensée…
    Un jeu heureux qui fit couler belle encre…

    Un jardin amoureux dans un jardin poétique…

    • Le 5 janvier 2019 à 2 h 03 min Rénorin Laurent a répondu avec... #

      merci beaucoup Pascale d’être passée me lire en ce lieu, bne nuit

    • Le 30 novembre 2019 à 0 h 04 min Rénorin Laurent a répondu avec... #

      merci Pascale

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires