Femme

L’eau & le trésor caché

sens3 (2)

Il me tardait femme, de vite vous ouvrir,

Car il pleuvait dehors, vous étiez tout humide.

Mais auriez-vous d’autres trésors à découvrir ?

Ce corsage mouillé, me rendit tout timide !

 

Je restais debout là, veuillez me pardonner,

Devant le spectacle de l’eau sur les montagnes,

Et vous continuiez à frapper, carillonner,

Mais moi, tel Voltaire, Je voyais des cocagnes.

 

Toute cette eau, rendant le tissu transparent,

Comme la surface trop propre d’une vitre,

Le trésor caché devint alors apparent.

 

À vos yeux je passais, pour le goret ou l’huître,

Qui perd tous ces moyens, maladroit, emballé,

Juste pour l’accessoire, par l’eau, dévoilé.

 

©Rénorin Laurent, Juillet 2015

Texte protégé_08/07/15

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires