Vie & Mort

Apparence

noces44223af37 (2)

Mes lèvres et mes mains sont très froides mais douces

Et mes bras décharnés sont solides et forts.

Eux d’aspect fragile, soulèvent-ils les corps

Arrivant enfermés, dans les étuis, les housses.

 

Mes orbites vides scrutent un océan

Où, les grands dormeurs libérant leur gaz, explosent,

Sur fond d’eaux noirâtres, tableau, toile ou s’exposent

Des lambeaux, des ombres blanches, dans ce néant.

 

Et pourtant mon antre est synonyme de paix,

Ma voix est calme et vous fredonne une berceuse,

Sous cet aspect, vois l’inlassable travailleuse

 

J’ai le dos arrondi, vouté des portefaix,

Mon manteau noir, sombre, tout comme les ténèbres,

Annonce au passage, les jours, heures funèbres.

 

©Rénorin Laurent, 2015

Texte protégé_26/06/15

Illustration Image Internet

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires