Erotisme-Sensualité-se...

Il fallait que je vienne !

Il fallait vraiment que je vienne,
Tu voulais retarder le moment.
Je suis navré si cet acte te peine,
Je ne pouvais tenir plus longtemps.

Il fallait vraiment que je vienne,
Cela faisait déjà un bon moment ;
Sûr, j’aurais escaladé sans peine,
L’Everest depuis bien longtemps.

Il fallait vraiment que je vienne,
La conséquence des mouvements,
La course, la marche à perte haleine,
Ça épuise, lasse, fatigue, finalement.

© 2015 Réno Laurent. Tous droits réservés.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Runtotarget |
Maman, qu'est-ce que t... |
Janis Vernalis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le rat de bibliothèque
| Sonicprophet traduction
| Noirs Grimoires